Nor

Ernesto Rodrigues :: viola
Axel Dörner :: trumpet
Nuno Torres :: alto saxophone
Alexander Frangenheim :: double bass

Berlin, 2014
Recorded at Studio Boerne 45
Mixed and mastered by Ernesto Rodrigues
Cover design by Carlos Santos
Produced by Ernesto Rodrigues
Creative Sources 2015


REVIEWS

“Nor”, com Axel Dorner, Nuno Torres e Alexander Frangenheim a juntarem-se ao violetista português, contém outra surpresa: repetem-se pulsações, isto é, formam-se ritmos definidos, reproduzem-se notas e situações, não temendo a introdução de tematismos. Podem logo depois ser contrariados, mas ocorrem e com uma frequência que nos demonstra não se tratar de meros acidentes no fluxo das improvisações. O efeito é teatral, dramático, e acaba até por ter maiores repercussões neste contexto do que teria numa composição em que esse procedimento é de norma. Rui Eduardo Paes (Jazz.pt)

Œuvre de la maturité, les trois mouvements de NOR, enregistrés en 2014, sont une sublimation colorée et obstinée de la démarche réductionniste. A la fois dense et léger, faussement sommaire mais paraissant de plus en plus sophistiqué au fil des écoutes successives. Deux cordes, deux vents. Le saxophoniste Nuno Torres est le nouveau venu qui compte dans la galaxie Rodrigues au Portugal. Son jeu en marge complète à merveille les effets de souffle et les morsures du vent du trompettiste Axel Dörner. L’archet d’Alexander Frangenheim s’est fait léger, accidentel, presque évanescent. Des séquences caractéristiques se succèdent entre deux respirations faites de drones et de plaintes, de pincements ou de coups secs. Ernesto Rodrigues agite lentement les phalanges sur le cordier. Passée l’anecdote, s’engage une cadence où les sons tenus se complètent commentés par la percussion des pistons. Chacun s’invente un rôle, une consistance au bord d’un brouillard céleste et dépose à demi-mot des vibrations inconnues, des grésillements et froissements d’un autre monde. Le climat s’enrichit avec une belle cohérence. On connaît la démarche, on croit avoir entendu cela, ces souffles muets qui s’échappent des tuyaux sans faire chanter la note, ce crissement mat de l’archet, mais, après des dizaines d’albums, notre altiste lisboète et ses compagnons nous enchantent encore tant les sonorités se renouvellent constamment. Ecoute au millimètre, dosage infini des moindres interventions, inspiration du moment précis, avion dans le lointain, gaz qui s’échappent par les fentes … les improvisateurs font gémir et pleurer le bois, flageoler le glissando, trembler l’archet, bourdonner l’harmonique ou broebeler la colonne d’air comme le ferait un grenouille à la surface de la mare …Une suite fragile de détails infimes s’enchaînent sans fin, créant une architecture, retraçant un plan, un itinéraire sans hésitation à travers un continent inconnu où le paysage devient saturé, les nuages grondent, un vent souffle …Un très beau moment. Jean-Michel van Schouwburg (Orynx)

Ce disque noir est l’œuvre d’Ernesto Rodrigues, Axel Dörner, Nuno Torres et Alexander Frangenheim, enregistrés par ce-dernier le 2 mai 2014 à Berlin.
Déjà, l’archet du violoniste effleure l’alto et les souffles cherchent en trompette et saxophone des trajectoires à dessiner. Ce n’est pas l’hésitation mais l’habitude – celle de prendre son temps, qu’ont Rodrigues, Dörner et Torres – qui commande les premières minutes de l’improvisation. Et c’est Frangenheim qui, le premier, interrompt le jeu de patience et met un terme à l’attente d’un auditeur qui redoutait avoir déjà entendu Nor alors qu’il ne l’avait pas encore sorti de sa boîte.
Tournant, c’est donc Frangenheim qu’il stimule. D’un archet long ou d’un soudain accrochage, le contrebassiste oblige ses partenaires à abandonner le propos étouffé de techniques pourtant étendues. Sans le bouleverser non plus, la contrebasse rebat le jeu et transforme ses minutes de discrétion en saisissante musique d’attente : alors une longue note de trompette, la répétition d’un grincement ou l’insistance d’un aigu, donnent à l’exercice un charme opérant. Guillaume Belhomme (Le Son du Grisli)

Advertisements